Ouvert depuis le 15 mai 1952, le Foyer SAINT-LEON provient d'un legs fait par Monsieur et Madame LAGRENEE.
 
Situé dans le quartier Est du Palm Beach de la ville de CANNES, il peut accueillir jusqu'à 30 enfants de 5 à 18 ans, voire quelques jeunes majeurs avec des studios dédiés indépendants.

  • Groupe "PETITS":  10 enfants de 5 à 14 ans,
  • Groupe "MOYENS": 10 enfants et pré-adolescents de 10 à 14 ans,
  • Groupe "ADOLESCENTS":  10 adolescents de 14 à 18 ans.

Histoire du lieu

Le « Château » Saint Léon fut légué par Madame LAGRENEE, sous réserve qu’il serve à accueillir des enfants, en souvenir de sa propre fille décédée à l’age de 18 ans.

Un locataire occupait le deuxième étage, et, pour le reste, tout était à reprendre. L’utilisation de cette superbe demeure restait problématique. L’ouverture d’un deuxième foyer cannois ne s’imposait pas. Le conseil d’administration chercha en vain la bonne solution. L’intérêt de St Léon n’apparut que lorsqu’il fallut abandonner le foyer de Châteauneuf de Grasse, qui menaçait de s’écrouler. 

Les sommes nécessaires à son équipement furent offertes par la ville de Cannes, le Conseil Général, le Ministère de la santé, la Croix Rouge Suisse, et M. François ANDRE, directeur du Casino. 
 
L’inauguration a lieu le 27 mai 1956, très officiellement, en présence du sous-préfet, du Vice Président du Conseil Général, du Directeur Départemental de la Santé, de représentants de la mairie, de la famille LAGRENEE, fifres et tambourins de l’Académie provençale et musique de l’ « Intrépide »….

Le bâtiment put déjà être prêté, encore en cours d’agencement, à la Croix Rouge Genevoise, dans le cadre d’un programme d’échange d’enfants. 
 
Les ROBERT quittèrent Valbonne et s’y installèrent en octobre 1954, avec leurs vingt protégés dont le nombre passa à 35, voire 40. Ils dirigèrent le foyer pendant 17 ans, jusqu’en 1971. Ils avaient élevé deux générations d’enfants qui leur sont resté très attachés. 
 
En septembre 1971, Alain CAMILLE et sa femme succédaient aux ROBERT. Grâce aux progrès de la trésorerie, ils purent faire transformer les combles en un troisième étage, remplacer toutes les fenêtres et créer une salle de jeux.

Alain se souvient : « Le foyer hébergeait entre 35 et 42 enfants. Le personnel comportait six postes et demi, dont ma femme et moi, deux éducateurs et les services généraux. Nous étions là en permanence, assurant aussi deux rondes de nuit. Nous avons attendu sept ans pour prendre notre premier jour de vacances ».

Ils ont été bâtisseurs, éducateurs, « parents » et enfin administrateurs, car saint Léon était depuis 1976 un foyer autonome au sein de l’association. Ils restèrent en poste pendant 12 ans, jusqu’en juillet 1983. Ils ont marqué profondément leur passage.  
 
Bernard et Claudette MARIN leur succédèrent en juillet 1983. Ils édifièrent une série de studios sur le coté du bâtiment, ce qui facilita la transition des ados vers leur autonomie. Ils participèrent personnellement à ces travaux, qui purent être repris et améliorés par leurs successeurs. Ils dirigèrent le foyer pendant 8 ans 
 
Pierre et Françoise MASSOT leur succédèrent le 1er septembre 1991. Pierre MASSOT exerça les fonctions de directeur de l’ensemble, couvrant les deux foyers jusqu’à sa retraite en janvier 1999. Après son départ, ce poste fut supprimé Françoise qui avait titre d’adjointe, - ainsi que Liliane Vigne - devint directrice ; Elle le resta jusqu’au 1 octobre 2001. Elle exerça cette fonction avec le professionnalisme acquis au cours d’une longue expérience. 
 
Serge AZEMA leur succéda immédiatement. Responsable d’un foyer d’adolescents à Nice, il possédait déjà une solide expérience des jeunes et spécialement des problèmes de l’adolescence. Il s’est attaqué à une très sérieuse remise à jour du bâtiment principal et des studios.

Les travaux de réhabilitation

L’expertise de ce vieux bâtiment montra qu’il se fragilisait, et que trop de points étaient à reprendre. Une réhabilitation générale était nécessaire. Ce gros travail a été mené à bien.

Les 30 enfants ont pu être relogés pendant les travaux.
 
A chaque étage, les chambres, sanitaires et lieux de vie ont été repensés. L’ensemble a retrouvé sa solidité, sa sécurité et accru son confort.
 
Un ascenseur et une chambre pour handicapés ont été ajoutés.
 
Les studios qui avaient été construits avec des moyens de fortune ont été reconstruits et mis aux normes.
 
Le petit bâtiment à l’entrée du parc sera la « Maison des Familles ». 

Cannes comme berceau

Historiquement, c'est la ville de Cannes qui accueille aujourd'hui nos deux foyers. En plus du département, la ville est en effet très impliquée dans la protection de la jeunesse.

MONTBRILLANT / STRUCTURE OASIS

39, Avenue Wester Wemyss
06150 Cannes la Bocca
Tel : 04.92.19.41.20
Fax : 04.93.49.06.22
 

ST LEON / POUPONNIERE CLEMENTINE

99, Avenue Maréchal Juin
06400 Cannes
Tel : 04.92.18.80.90
Fax : 04.93.49.06.22

SIEGE / CONSEIL D'ADMINISTRATION

39, Avenue Wester Wemyss
06150 Cannes la Bocca
Tel : 04.22.10.90.86

RESEAUX SOCIAUX