ORIGINES

Alban FORT est né près de Béziers le 7 février 1911. Fils de cheminot, aîné de 4 enfants, il joue au rugby, s’inscrit chez les scouts de France. Son totem y sera « Loup ». Cela traduit, peut-être, une ambiance de hardiesse mesurée mais décidée qui émanait de lui (en tous cas, c’est l’impression qu’il me donnera plus tard). Après ses études secondaires, il entreprend des études de droit. Jeune adulte, sa vocation sociale est affirmée.
 
Germaine LONG est née le 31 janvier 1911, (100 rue Monge, Paris XIV). Cette parisienne est une fille de la Meuse. Sa grand’mère habite Vaucouleurs, la patrie de la « Bonne Lorraine » où il semble que l’on ne s’engage pas à la légère. Germaine a passé là les années de guerre. 
 
De retour, ce qu’elle fait à Paris ressemble fort à ce qui se fait à Béziers. Elle s’engage dans le scoutisme. Elle est cheftaine de louveteaux à Drancy. Son totem est « écureuil ». Elle participe, avec une cousine, à l’organisation d’une des toutes premières colonies de vacances dans le Morvan.
 
Elle se lie d’amitié avec Renée REMANDE, découvre la personnalité et l’action d’Henri ROLLET. Ce dernier est alors Président du tribunal pour enfants de la Seine. Renée fait, auprès de lui, fonction de secrétaire bénévole. Elle a entraîné Germaine à une audience, et lui a tout expliqué…
 
Renée REMANDE parcourt la France pour faire connaître les convictions et les projets de Me ROLLET : les jeunes, privés de soins familiaux, s’en trouvent frustrés et marginalisés, mais nul atavisme n’entrave irrémédiablement leur devenir. 
Ces « graines de violence », cultivées avec l’attachement et le respect dus à chacun, peuvent s’épanouir en hommes et en femmes estimables. 
 
A Cannes, elle suscite la création d’une section locale de « l’Association des Amis d’Henri ROLLET ».
 
A Strasbourg, une auditrice est captivée : Mme MORY. Dès sa jeunesse, elle avait été au service de l’enfance handicapée, avant de militer au sein de la « Croix Bleue ». Elle avait, par la suite, possédé un hôtel, revendu au décès de son mari. Restée seule avec sa fille, elle avait recueilli des enfants en situations précaires. Le cadre, proposé par Me ROLLET, comble son attente.
Il faut trouver des locaux. Elle dispose d’un capital. 
 
Les voici, avec Renée REMANDE, à la veille de Noël 1932, sous un ciel gris, à Guebwiller, à la découverte d’une maison adéquate. Elles approchent. Une éclaircie illumine la bâtisse. « Si ça marche ici, on appellera ça le Rayon de Soleil » …

Ça a marché !
 
Revenons l’année précédente en Cerdagne, près de Montlouis, à Enweigt, en 1931. La compagnie des chemins de fer du midi y organise régulièrement une colonie de vacances. Germaine dirige la section filles, Alban, à distance convenable, la section garçons. Ils ont 20 ans et comparent leurs idéals. 
 
En 1932, ils s’y retrouvent, cette fois avec Odette, sœur d’Alban. Ils ont de longues entrevues. Il en résulte un programme limpide : se marier et actualiser l’enseignement de Me ROLLET.
 
Le mariage eut lieu le 7 avril 1934 à Paris. Le 23, ils intégraient Guebwiller, ouvert depuis 6 mois, sous la direction de Mme MORY.

MONTBRILLANT / STRUCTURE OASIS

39, Avenue Wester Wemyss
06150 Cannes la Bocca
Tel : 04.92.19.41.20
Fax : 04.93.49.06.22
 

ST LEON / POUPONNIERE CLEMENTINE

99, Avenue Maréchal Juin
06400 Cannes
Tel : 04.92.18.80.90
Fax : 04.93.49.06.22

SIEGE / CONSEIL D'ADMINISTRATION

39, Avenue Wester Wemyss
06150 Cannes la Bocca
Tel : 04.22.10.90.86

RESEAUX SOCIAUX